- Livre -

Retenir le torrent / Les papillons de phosphore

Madeleine Sauriol / Louis Côté

Retenir le torrent / Les papillons de phosphore

Créé en hommage au poète Alphonse Piché, le prix Piché de poésie de l’Université du Québec à Trois-Rivières récompense des auteurs de la relève.

 

Lauréate du Prix Piché 2019, Madeleine Sauriol appelle à la libération des carcans forgés par le passé. Avec un ton tendre aux accents délicats, Retenir le torrent se délie comme une perche de lumière tendue dans l’obscurité, une adresse feutrée à la souffrance; baume, cataplasme sur les cicatrices laissées par les combats gagnés ou perdus. Phare ténu dans un océan de brume et de pénombre, la poésie de Madeleine Sauriol invite au recueillement dans « la chaleur des commencements ». 

 

Lauréat de la mention, Louis Côté échafaude un univers fragile où tout menace de s’écrouler incessamment. Au fil des images qui se dessinent, aussi fascinantes qu’inquiétantes, Les papillons de phosphore trace les contours d’un frère perdu; les écueils d’une quête d’évasion dont l’atteinte rime avec destruction. Funambules incertains au-dessus du gouffre, les poèmes de Louis Côté débusquent la fatalité qui guette à chaque tournant et rappellent le caractère évanescent de notre présence au monde.

 

Madeleine Sauriol : Originaire de Montréal, Madeleine Sauriol a poursuivi des études classiques au Collège Basile-Moreau. Passionnée de chant et d’écriture, elle a remporté, en 2010, la mention (deuxième place) au Prix Clément Marchand de la Société des écrivains de la Mauricie. Depuis 2012, elle a été finaliste à quatre reprises au Prix de poésie pour les aînés du Festival international de la poésie de Trois-Rivières, et a reçu le 2e prix en 2015. En 2016, elle a également remporté le 2e prix aux Prix littéraires Thérèse D. Denoncourt de la Société d’Étude et de Conférences Mauricie et Centre-du-Québec. Depuis 2017, on peut l’entendre à Quai en fête de Bécancour. Elle prête aussi ponctuellement sa voix de narratrice au Conservatoire de musique de Trois-Rivières. Elle a emménagé en Mauricie en 1992 et réside maintenant à Bécancour.

Louis Côté : Né à Chicoutimi et Trifluvien d’adoption, Louis a commencé à écrire de la poésie il y a quelques années en regardant par la fenêtre pendant ses cours de chimie. Il s’est finalement inscrit au programme Littérature, Arts et Cinéma du Cégep de Trois-Rivières qu’il a complété en 2017.

 

Pour informations :

 

Marie-Ève Francoeur, coordonnatrice

819 375-6223   art@lesabord.qc.ca

 

Détails - Retenir le torrent / Les papillons de phosphore

Acheter